Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Zoé PIVERS

Parachève-toi, émoi...

Il ne peut plus là taire quand l’armée impatiente
Le fleuron de ses maux juste ciel fallacieux
Est bien trop entêté si bien que sustenté
Il ressaisit sa plume échine l’inconsciente
Manu militari d’un doigt tend sous les cieux
La bave de sa rage à la postérité...

Il se sait à la page dessous la couverture
Condamné il se plaît dans l’écrin de ses geôles
Quand de l’apologie à l’unisson s’enjôlent
La peine et le relent de son investiture

Il a cure de rêve allant vers l’overdose
Mais perd pied se réfrène et soudain c’est la panne
S’échine à lever l’encre où plus rien n’y est manne
Il s’entend à la marge : Ah moi magicien d’ose !

Je suis muse égérie, âme jouet de toi ;
Si en vers on ne m’use en revers je dégomme !
Quand d’un trait tu me crées d’un retrait je m’efface,
Et t’envoie au charbon affuter l’étamine...
Le poids de la mesure a charge de revanche :
Que j’aime à te chercher pour qu’alors tu me trouves,
Dans un jeu de miroir où l’on se réfléchit...
Allez adopte-moi ! Qu’enfin je m’abandonne,
Et je te volerais dans les plumes poète !
Je te tricoterais, au corps...tout un poème...

Je te promets qu’à deux on s’ra un supportable
A n’être jamais las où l’on est attendu !