Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Zoé PIVERS

Au séant des embruns

Me revient par moments l’image d’un figuier,
Où quand j’étais enfant à l’ombre et à son pied,
M’allonger je venais.
Je n’ai pas oublié la candeur de ce temps,
Ni le parfum sucré de ses fruits si gourmands,
Et mes doigts qui collaient...

La mémoire au séant des embruns du passé ;
Les soirées mimosa, le froufrou des cigales ;
Et mes yeux qui baillaient...
Le boucan des paillettes, les jours de festivals ;
Les gorges, les adrets, le ciel et sa beauté ;
Et mes yeux qui riaient...

Je n’ai pas oublié la force des brasiers,
Quand la nuit brillait rouge, au-dessus des forêts ;
Par le vent transporté, l’odeur des pins grillés
Quand la nuit brillait rouge, à travers les volets.

Peau tendre caramel
Son petit goût de sel
Les cheveux d’ambre miel
Léchés par le soleil ;
Assis sur les rochers
Les pieds sur les oursins
Le sourire triomphant ;
Nous étions ces corsaires
Sous un masque de fer
Nous partions chevauchant
Abandonnant nos mères
Les vives et nos chagrins
Des méduses plein la tête ;
Mon dieu que c’était bien !

Et puis tous ces moments qu’on ne peut oublier ;
Les câlins dépassés d’une douce maman,
Les mains fragilisées à force de sentiments...
Me reste de la tendresse
Un goût particulier ;
Celui de ses souliers
Et la peur des caresses.

Que le temps a passé
Les enfants ont grandi ;
Regarde comme ils sourient
Tant je les ai aimés...

Ici le temps est gris et le froid étouffant
Et ton corps endormi me ramène à ce temps...

Ah, oui, tiens ! Des fleurs pour toi maman ;
Non pas d’œillet, je sais, ça porte malheur...