Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Thibaud QUINTIN

A vous.

Vous les madonnes, aus regards faux, vous les connes
Vous mes muses qui m'avez rendu triste, venez que je
Vous assome.

Et en somme vous me suppliez d'arréter, mais sachez,
Mesdemoiselles, que l'horreur dans vos yeux ne fait que m'

S'il vous plaît continuer à crier, j'aime à être flatter!
Et de vos prunelles apparaît désormais une véritable marrée.
Marrée, Oh je me marre, étoiles ratées, approchées et de vos

Amassées vous mes jolies connasses et vous me reconnaîtrez e


Dégustez le goût sanglant de mes gâteries meurtries jusqu'à