Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Rémi NOUAILLE

La force de vivre

J'ai tant voulu vivre que je m'en suis effondré
Tout ne semble qu'être un seul et unique chemin ;
Je suis un poète, un homme qui n'a aucune volonté
Pour demeurer comme mes camarades de demain.

J'ai tant voulu vivre que je m'en suis égaré
Je suis comme un caillou au milieu des roses ;
En bref comparable à sale soleil recraché,
Je suis celui-ci qui plus rien désormais n'ose.

Je n'ai pas même l'amour pour me consoler
Je n'ai plus de femme pour un instant m'oublier :
Je suis perdu comme une mauvaise flamme.

Je n'ai pas même un regard pour vivre
Même mes espérances ne veulent guère survivre :
Je suis une épée sans lame.