Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Nathalie GUILLAUME

L'usine

Mes yeux distinguent un très vaste horizon
Ou je peux à loisirs guider mes opinions
Rien n’est trop beau là-bas qu’un avenir obscure,
Mon champ de vision s’arrête aux quatre coins du mur ;

Les hivers se succèdent toujours sans s’arrêter,
Ma rage est trop vive, ne veut plus hiberner,
Cyborgs et autre robot n’ont plus qu’à rendre leurs boulons,
L’automatisme humain a eu de leur vie raison.