Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Méric GUILLO

Je vais lentement

Je vais lentement le long des berges du canal pâle
Où les brumes brunes d'un de ces matins d'automne,
Emplissent mon âme de cette fin de période estivale.

Les écluses usées par leurs battements. En erratum
Se souviennent du batelage incessant de leurs portes
Inondées. Elles pleurent à présent la saison morte.

Dans un ricanement osé, une mouette prétentieuse survole
Mes pensées vagabondes et mes rêves d'étés prolongés.
Mes pas m'entraine vers le vert-bleu des eaux mélangées.

L'hiver s'installe et les feuilles grises couvrent le sol
Je distingue déjà le symbole des froidures blanches d'osier
Je vais, lentement, suivant le canal qui mène à Béziers.