Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Junold SAINT-CYR

Requiem pour Haïti

J’ai entendu des gens d’une voix blême parler d’elle
La vieille négresse qui trépassa un triste matin
Emportée dans la douleur vers une vie éternelle
Qui la délivre enfin de son immense chagrin

Elle a connu la gloire avant sa déchéance
Brutale par la haine de quelques fils indignes
Qu’ils aillent donc au diable ces marchands de conscience
Politiciens pourris qui n’apportent que la guigne

Je l’ai connue cette vieille elle rêvait de l’Éden
Maintenant vers ce lieu saint son âme est partie
Après avoir vécu dans une insoutenable peine
Connaîtra sûrement là-bas la jouissance de la vie

Comme elle ma vie n’est que misère et souffrance
La tragédie m’assaille tout espoir m’est interdit
Il me faut exister je ne trouve pas mon essence
Le bonheur un vain mot qui à toute hâte me fuit

Qu’on sonne donc le lambi pour un funèbre voyage
L’horizon s’assombrit je me dois de partir
Au pays sans chapeau pour apaiser ma rage
De mes espoirs déçus la mort devient l’avenir

Car à quoi de bon de vivre si mon pays n’est plus
Si l’orgueil Dessalinien est aujourd’hui dévoyé
Par des dirigeants comédiens et bassement obtus
Quand chez le voisin nos frères sont déshumanisés

Oui à quoi bon de vivre si mon pays n’est plus
S’il me faut 50 gourdes pour 1 dollar américain
Afin de noyer dans le tafia tous mes rêves perdus
De présider à mon destin de peuple souverain.