Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Florent QUARTIER

Blottis dans les océans perdus,..

Blottis dans les océans perdus,
Âme confuse désirant évasion,
Couché de soleil sur les littoraux urbains,
Non, cette fois, rien de vraiment romantique,
Puisque personne n'y prête attention.
Aux chants communautaires désirables,
Aux regards intrépides courant le néant,
Aux rires forcés chassant les angoisses quotidiens.
Puis la volonté d'être vu dans cette espace incrédule.
Ici, il n'y a pas d'autobus magique,
Juste une envolée de styx
Rongée par cette conformité perfide.
A l'image de cette brumeuse massification,
Sortant de leur tige de mercure,
Ses enfilements de cigarettes sans relâches,
Espérant évasion de toutes gênes corporelles.
Et cette peur du temps passé,
Sans pouvoir le rattraper.
A chacun de ces grands enfants,
Une beauté inégalable,
Non martelés par la haine,
Mais enchaînés par leur innocence.
A la visée des rencontres vers l'inconnu,
Du profit de l'instant présent,
L'oubli d'une réalité construite.
Le plaisir d'un soir au centre de leur souhait,
Puis la satisfaction de pulsations animal
Dans l'attente que mâles et femelles
Se soit trouvé à la suite des parades nuptiales.
Ils s'en iront au loin,
Afin de jouir d'un amour d'une fois.
Ils penseront être heureux
Par leurs éphémères plaisirs.
Mais arrivé l'aube des matins d'été,
Possédés d'anxiété quant aux incertitudes de demain,
Ainsi que l'incertitude de pouvoir tomber amoureux.
A chacun de ces grands enfants,
Je n'accuse pas leur innocence,
Mais plutôt leur ignorance.