Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Elodie ALPHONSINE

Illusion

La mer s'est tout-à-coup brouillée d'écumes
Le soleil s'est enfui dans la brume
Je reste face à cette plume
Unique témoin de mon amertume

Pourquoi ces maux et puis ces pleurs
Pourquoi aujourd'hui autant de rancoeur
Le noir apaise-t-il mon coeur
Autant que la haine, la douleur

Le tableau changeant et funeste
De ce décor et puis du reste
De ce monde vivant et modeste
Me rappelle l'odeur de la peste

Tout doucement, la lune éclaire
Et je repense encore à mon père
Si fort mais meurtri dans sa chair
Par toutes les flammes de l'enfer

Le rivage s'est déjà constellé
Des mille étoiles de la Voie Lactée
Mon coeur ouvert s'est mis à saigner
De cette tristesse que j'avais gardé

Et je crois enfin le voir
Dans cet océan, ce miroir
De mon âme bercée d'espoir
Pour qui il est mort un de ces soirs