Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Cédric JOURDAN LE POHON

Vénus

Ô Vénus ! Tu es de ces déesses ambiguës,
Qui se dissimule sous un étrange voile
De cette vérité qui d'un coup se dévoile :
Tu ne peux t'expliquer qu'à ton corps dévêtu.

Ô Vénus ! Tu es de ces astres méconnus,
Qui brille du ciel telle une intense étoile,
Dont la nature prend le beau monde en sa toile :
Vue de loin si belle... de près quels traits obtus !

Lorsque tu nous saisis nous ne comprenons guère,
A nos tourments toujours tu demeures étrangère,
Mais lorsque l'on te quitte apparaît la souffrance,

On craint de t'approcher pour parer tout danger,
On pourrait se blesser à vouloir se mêler,
Du souvenir d'amours d'âmes en itinérance.