Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Antoine-Mathieu VERNANT

Une fenêtre dans Paris

Elle est là, elle attend.
Elle regarde le ciel
Et se demande encore, combien de temps
Faudra-t-il à son cœur qu'il arrête de saigner.

Elle est las et pourtant
Elle s'égare, la belle
Et la démence au corps, la folie dedans,
Se trahit du bout de ses pieds à ses poignets.

Mais pas un bruit,
Pas une lumière à l'horizon
Dans l'obscurité de cette profonde nuit
Pour pouvoir entrevoir un bonheur partagé.

Mais pas de "lui",
Pas de lune entière, mais un poison
Qui coule dans ses veines et qui s'enfuit
Pour avoir touché un cœur engagé.

Doucement, l'heure s'allonge.
A sa fenêtre elle pleure,
Maudit cet amour, qui depuis la ronge,
Panse les plaies sanguinolentes de l'âme.

Douleur du mensonge
Et ce funeste leurre.
Mots dits, qui dans le puits la plongent
Vers des pensées ressemblant à des larmes.

Simple témoin de la scène.
De tristesse et de compassion
Je regarde ce spectacle avec peine,
Avec amour dans le noir de la France.

Humble je me retire vers la Seine
L'ivresse et l'émotion
Ne gardent de cet acte, la reine,
Qui toujours chaque soir refait ce pas de danse.

02/02/2010