Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Alice VENUTI

Déjà Vu

Il m’arrive parfois de ressasser mes rêves,

D’y chercher sans relâche une idée oubliée,
Qui n’attendrait ainsi que d’être déliée.

J’y retrouve toujours des lieux familiers,
Des monts rocailleux aux plaines ensoleillées,
À la futaie soignée, esquisse si loquace

De cette forêt d’histoire et de désamour,
Où rien ne pousse, ne vit, mais l’ancolie,
Qui recouvre aujourd’hui un grain de feue folie,
Endormie à jamais, pourtant vivant toujours.

D’un coup, je me rappelle,
Des sourires heureux,
Des bouches et des yeux.
Mais pourtant tout est flou,
La brume se réveille.

J’aperçois seulement une figure hâtive,
Perdue et éthérée, une réalité
Bien trop fabuleuse pour être imagée,
Encore un souvenir partant à la dérive.

Et s’enchaînent alors des papillons fugaces,
Songes pour ainsi dire. Des décors entiers,
Se voient alors changés, tailladés, déplacés.

La page se ferme, mon esprit se rendort ;
Balaie ma rêverie sans les moindres efforts.

À nouveau tout s’éteint, le mirage s’achève.