Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Alexandre VILNET

Sordide Green

Ton parfum s’évanouit peu à peu dans mes draps
Mais je le garde en mémoire, il est apaisant;
Ta peau si blanche reste tendue sous mes doigts
Et ton regard ailleurs, tout ton être est absent.

Malgré cela j’essaye d’entrer dans ta vie
Et je baise tes lèvres si froides aux miennes,
Sans que tu ne sembles éprouver la moindre envie
De m’entendre te dire ô combien je t’aime.

Je profite du temps qui me reste, étant libre
Pour emplir tous mes sens de toi tout simplement,
Et je suis si heureux de sentir mon corps vivre
Sur le tien qui repose depuis bien longtemps.