Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Alexandre VILNET

L'abandon

Tu n’es pas même en âge de pouvoir me lire
Que je t’écris ces mots, qui seront mes derniers.
Je t’aime tellement mais je dois t’avertir ;
J’aurais vraiment souhaité que tu ne sois pas né.

J’ai toujours fait en sorte d’être protégée,
Mais le hasard a fait que tu grandisses en moi ;
Je n’ai pas eu le courage de t’évincer
Et quand je te regarde je pleure de joie.

Je me meurs et pourtant je n’ai pas de tristesses
Si ce n’est l’inquiétude que tu vives mal.
Je t’ai peu vu bébé, je verrais ta jeunesse
Du haut d’un ciel plus bleu ou d’un enfer brutal.

J’ai un cancer des os et je suis bien trop crade ;
Les clients ne veulent pas d’un mort sur les bras.
Je ne peux plus survivre, une pute malade
N’a pas trop de travail, un enfant dans les bras.

Je ne connais personne et je suis fatiguée.
Quelle porte choisir ? Il y en a tellement.
Je prie déjà de tout cœur pour que ce palier
T’apportes du bonheur et de gentils parents.