Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Alexandre Jonathan QUARTIER-DIT-MAIRE

Y a-t-il encore quelqu'un qui habite là-dedans?

Les fantômes de l'ennui rejaillissent toujours
Lorsqu'il ne nous reste plus qu'à penser. Mais à quoi?
Qu'importe mon ami, la pensée n'est jamais à court
D'idées pour te hanter et n'a pas besoin de toi

Pour survivre. Elle entre en toi en faisant grincer
Les portes de ton esprit et déplace tes souvenirs
Dans tous les sens, les renversant pour t'évincer
De ton rôle de maître de ton cerveau, vient ternir

Ton image dans les miroirs avec son halo blafard
Qui finit par prendre toute la place, s'emparant
De ton reflet et l'effaçant à jamais. Le cafard
S'installe dans les moindres recoins, te séparant

Du monde idéal que tu t'étais crée dans ton esprit.
Tu entends un bébé pleurer, là-haut, dans le grenier.
Ce n'est pas la peine de monter car tu ne seras pas surpris
De savoir que ce n'est que toi et les rêves que tu as renié

Année après année en t'enfermant dans cette demeure
Sombre et poussiéreuse. Le lustre à l'entrée n'est rien
Qu'un bout de ferraille bon à jeter, la lumière se meurt
Dans le manoir glacial, où seuls dansent les acariens.