Les Sept dons du Saint-Esprit: Science (1)

Seigneur donnez-moi la Science

La science de Dieu celle aussi des hommes
Car rien n’est méprisable
Il n’y a que l’orgueil qui doive être méprisé
Il n’y a que la vanité

Mais la science des hommes est comme un grand miroir
Si haut si haut que l’on n’atteint jamais le haut
Si bas si bas que l’on n’atteint jamais le bas
Si étiré que jamais l’on ne touche aux côtés
Et je n’y vois que mon reflet

Seigneur donnez-moi votre science
La vôtre celle qui est de Vous
Elle est votre parole
Et votre parole est blessure
Mon cœur blessé de vous avoir entendu
O Seigneur laissez-moi ne parlez plus
Ne parlez plus à moi
Ne parlez pas si fort
Seigneur votre parole est redoutable
Moi qui ai tant jugé le silence de Dieu
Votre silence était si confortable
Je marchais dans mes voies et je parlais au Ciel
Au Ciel qui ne répondait pas
O Dieu qu’il était doux ce temps où Vous ne parliez pas
C’était moi qui vous parlais je vous aimais ainsi
Je me tournais vers Vous comme on se tourne vers soi-même
Comme l’épouse de Loth s’est tournée vers Sodome et Gomorrhe
Et maintenant c’est Vous qui vous tournez vers moi
Et j’ai beau fermer mon cœur je vous entends de même
Et votre voix résonne dans mon âme oh !
Oh mon Dieu j’ai si peur !
../..