Les Douze fruits du Saint-Esprit: Continence

Ecris : continence, onzième fruit de l’Esprit

Il n’y a plus rien en moi
Il n’y a plus rien qui puisse donner du fruit
Il n’y a plus de semence elle est dispersée
Répandue sur le marbre froid la dureté de mon âme
Tout ce que Vous m’avez donné j’en ai fait mon avarice
Tout ce que Vous m’avez donné je l’ai gardé comme un vice
Et maintenant j’entends votre voix

Contenir n’est pas conserver
La continence est ne rien garder pour soi
La continence est tout offrir
L’offrande humaine de vos biens
La continence est la semence des saints
Pourvu que le saint soit solitaire
Oh mon Dieu regardez ma misère
Je suis votre fils et Vous êtes mon Père
Comment pourrai-je vous continuer
Comment pourrai-je vous donner à mes frères
Je ne suis qu’un rapace de mes sens
Esclave d’un maître promis à mourir
Moi qui pourrais vous servir
Moi qui devrais servir l’infini
Saint Augustin où est-il mon Jardin de Milan
Saint Augustin que la chair tourmentait
Où est-il mon jardin vous le savez Dieu le sait
Le monde entier le sait
Et moi aussi je le sais et je mens
Je connais mon jardin mais je mens
Le monde entier attend
Le monde entier attend ce que j’ai de meilleur
Non pas ce que j’ai de pire
Ne garde rien donne-toi
C’est cela le meilleur c’est toi-même
C’est tout ce que tu reçois et que tu as transmis
Prends et lis.