Les chemins du Bois Doucet

Je reviendrai te dire des mots comme la tendresse
Aux couleurs des années que l’on effile
Qui nous rappellent les serments
Dans les matins de nos sourires
Je reviendrai te dire Adieu
De ces mots qu’on a peine à revivre

Mais j’ai pleuré ce matin-là
Regardant par-dessus mon épaule
Toutes ces heures qu’un feu n’éclaire plus

Les ombres de l’été nous effleurent
Et nos visages se penchent à l’automne
Où la nuit se prépare

Je reviendrai te dire les baisers
Que nos cœurs trop serrés se figent
Et je vais par les chemins de solitude
Reprenant les allées une à une

Sur les chemins du Bois Doucet
Je compterai mes pas
Recueillant chaque fleur que les passants nous laissent
Et je te dirai belle

Aux cheveux que le vent nous emporte
Aux rires que le temps nous réclame
Et je te verrai vieille
Caressant tes robes d’hier
Au rythme des violons que les pierres résonnent
Et les cordes se cassent et ton visage penche

Je reviendrai te dire des mots comme la tendresse
Des mots que la vie nous oublie
Et nous ferons ensemble notre dernier amour
Et je serai comme une larme pour un si grand mystère
Guettant dans ton regard la force d’essayer.