L'appel

L'essence même de la musique,
Une explosion d'émotions et de sens,
Des sons purs sortis du plus profond des entrailles,
Et des âmes,
A l'ombre des cases à esclaves,
Loin du regard des maîtres.
Ne pas oublier...
Ne pas oublier la terre des ancêtres,
L'appeler, la vénérer, la pleurer
Des larmes de l'exil,
Qui déchirent les cœurs et les corps,
Des cales des négriers,
Bateaux de mort traversant les mers,
Vers un destin funeste...
Et pourtant,
Et pourtant ne jamais plier, ne jamais oublier,
La voix douce des ancêtres,
Les odeurs de la terre-mère à elle arrachés,
Détruire les chaînes, près des feux.
Dans les danses à esclaves,
Recouvrer sa liberté et s'évader.
Ne jamais donner son âme aux Maîtres.
Par la musique être libre ...
Pour toujours !