Portraits de femmes et poésies

Dali a cru voir le visage
Du poète mystificateur
Qui, un temps, se prétendit comte
Et disparut, hélas! fort jeune.

Il peignit un être angélique,
Or ce portrait imaginaire
Occulte le vrai caractère
De ce génial enfant terrible.

Un internaute, admirateur
De poétesses virtuelles,
A mis leurs poèmes à l'honneur
Associés à de jolies femmes.

En circulant dans son espace,
Je me suis trouvée parmi elles.
Une muse, certes très belle,
Présente mes pensées intimes.

Ceux qui me liront sur ce blog,
Où je fus placée sans savoir,
M'associeront à cette femme,
À son portrait impersonnel.

Il eut été bien plus honnête
De me demander mon avis
Et une permission aussi
Pour offrir mes plus doux poèmes.

19 janvier 2006