..

Au dessus d'une colline aux parfums enivrants
Ébloui par la force et le chuchotement du vent
Inéluctable pétrification
Ô Eole , souffle encore et encore !
Humant ton délicat parfum de pivoines
Enivrant mon esprit si moine
Je me sens léger et grand
Dans ma tête , je ne me suis jamais senti aussi Grand !
Avec les personnes qui percent et picorent
Les pauvres victimes dans un si joli décor