L’écureuil

Comme chacun sait, l’écureuil,
Qui n’a pas l’esprit des ascètes,
Fait des provisions de noisettes
Et en tire beaucoup d’orgueil.

Et pour éviter tout écueil
Dans les périodes de disettes,
Il accumule les cachettes
Dont il dissimule le seuil.

Blâmerai-je cette pratique,
Moi qui de manières chronique,
Acquiert des livres à foison ?

De peur que ne se désintègre
Le monde ou qu’il tourne au vinaigre,
J’en mets partout dans ma maison.