Nostalgie !



A travers une haie que des cyprès composent,
Me parviennent des rires, des appels et des chants.
J'imagine en retrait où joueraient des enfants
Un verger, une allée, des cris parmi les roses.

Au-delà de ce mur végétal, protecteur,
Isolant des regards, un jardin éphémère
Voit courir des gamins sous les yeux de leur mère,
Heureux parmi ses arbres, ses plantes et ses fleurs.

Pourtant viendra le jour, où le temps qui façonne
Transformera ce lieu, conjuguant au passé
Les rêves, les années, la jeunesse effacée,
Laissant au fond des coeurs tant de joies qui résonnent.