Mélancolie


Le ciel lourd et brumeux avait plongé la ville,
Dans un triste matin noir de mélancolie.
Tout au long des trottoirs marchant d'un pas tranquille,
Je dirigeais mes pas vers de sombres oublis.
Oublier un amour c'est souffrir en silence,
Serrer entre ses doigts son coeur lourd de chagrin.
C'est donner à sa voix une fausse assurance,
C'est toujours avoir peur du proche lendemain.
Si cet amour un jour doit hélas être un rêve,
Et disparaître au loin n'être que souvenir;
Il naîtra en mon coeur une flamme éternelle,
Qui vivra près de moi le restant de ma vie.