L' hiver ! ...




L'hiver se cristallise en colonnes en corolles,
Et blanchit les étangs au profond de leur coeur.
Invente des statues aux sorties des écoles,
Bonshommes tout raidis et figés de froideur.
Il endort les grands arbres et il les enrubanne
De dentelles gelées,qui pendent et pendent encore.
Habille les sapins d'impeccables soutanes,
Blanches immaculées,dans les plaines du Nord.

Il enneige les routes,il enneige les sentes,
Et fixe gouttes d'eau en perles de cristal.
Enveloppe l'oiseau perdu dans la tourmente,
Et à son cri d'effroi il met un point final.
Puis il donne le ton aux violentes bourrasques,
Puis il donne le vif à la bise qui mord.
Attaque les fontaines durcissant l'eau des vasques,
Et accroche chandelles de glace à leurs rebords.

Il fait gémir les vieux,et il les emmitoufle,
Et il les empantoufle,et il les fait trembler
Souvent il les conduit dans leur dernière course
Vers ce lieu d'où hélas on ne revient jamais.
Il fait gémir les vieux,et il les emmitoufle,
Et il les empantoufle,et il les fait trembler,
Il nous fait nous blottir dans le fond de nos couches,
Et il nous fait rêver,et il nous fit s'aimer.

L'hiver ! ...