Tour de Lumière

De sa falaise, la dame blanche
Veille ente le ciel et la mer.
Ta corne de brume jamais ne flanche,
Elle est ta voix, rauque...éphémère.

Eclaboussée par les embruns,
Tu défies l'eau et ses colères.
Contre le temps le sel est vain ;
Toi, la maîtresse d'un bout de terre.

Capitaine Flint n'en savait rien,
Tu aurais pu être sa mère !
D'une tour blanche il se souvient,
Dans ses yeux un point de repère.

Vouée aux humeurs de l'océan,
Tu n'as pas connu les corsaires...
Mais as fait rêver un enfant ;
Tu as conquis l'imaginaire.

Comme un trésor, ta silhouette
Unit les hommes comme des frères.
L'amie des fulmars et des mouettes,
Tu as séduit mon univers.

...Tous tes nicheurs sont repartis,
Drapés de noir sont les eiders.
Comme une mère sans ses petits,
Une péninsule sans locataire.

Autour de toi à tire d'aile,
Mille fulmars glissent sur l'air...
Ta solitude est immortelle ;
Le lourd silence annonce l'hiver.