Muses animales

En terre Massaï, les yeux du mâle,
Un roi fainéant incontesté...
La brousse, son domaine ancestral,
Son aire de jeu délimitée.

Il règne en son harem
Des plaisirs conjugués -
Sa toison est suprême;
Sa lionne est volupté.

Dans la chaleur de l'astre,
Sa belle s'est couchée
Parmi les herbes folles,
Luxuriante beauté.

Ses ardeurs, indomptables?
Effleurant de sa langue
Les lèvres vaginales,
...Un goût sucré de mangue.

L'amour a ses odeurs;
Son coeur est empressé -
Il rugit de bonheur,
Sa belle est amadouée.

Au transfert de ses gènes,
Ses griffes sont insérées -
En délivrant sans gêne
Son animosité.

Nées de l'ivresse, des fleurs du mâle,
Toutes ses compagnes fidèles & vouées -
Son désir inné d'animal,
Sa descendance est assurée.


A Joseph Kessel.