Les griffes du feu

A l'amour étouffé,
La douceur de minuit...
Je te souffle un baiser,
Toi, lèvres de la nuit.

N'ayant point peur du feu,
Qui en nourrit mon âtre,
Le fifre souffle un voeu
Sur la flamme opiniâtre.

A l'amour animé,
Il sourit à son maître
Dans la bleue matinée,
Ma plume immole en traître...

Une note d'adieu -
Les larmes d'un aveu,
Qui brûlent dans tes yeux...
Dans les griffes du feu.