L'arbre à palabres

A toutes les familles touchées
Par l'enfer du Joola. Pour ne pas oublier.


26 septembre 2002,
Ecoute la mer & le Joola -
Dans sa colère,
Dame tempête a effacé
Des traces de vie...
Trente heures d'attente
Dans la démence,
Dakar trop loin
De tous leurs cris.
Face au silence
De l'océan,
Un tas de tôle enchevêtré -
Abandonné à l'injustice,
L'arbre à palabres
Sait écouter :
Les hommes pleurent
Sous ses branches -
Enracinés dans l'incompris.
Toi, Casamance la mal aimée,
Au peu de corps récupérés,
Près des palmiers
Des tombes blanches,
Numérotées,
Laissées sans nom ;
Dans son travail de deuil,
La mémoire est meurtrie.
Mère Sénégal
A enterré
Femmes et enfants
Entre les rives
Du Gambie.

Shetland, 29 septembre 2003