J'écris ton nom avec mes pleurs

Il existe un royaume où s'épanouissent les fleurs ;
Au détour d'une allée je vis mon orchidée -
Petite sauvageonne toute habillée de pourpre,
Séduit par son sourire, je lui donnai ma clé.

Laisser poindre ton coeur à l'heure de la rosée,
Dévoiler ta beauté dans la chaleur du jour -
Dans ce jardin secret où se cultive l'amour,
Dont toi seule a la clé...

Au comble du zénith, tu attires les galants -
Blessé dans mon orgueil, je demeure impuissant ;
Enraciné dans mon malheur,
J'écris ton nom avec mes pleurs.

Besoin de te sentir - envie de te toucher,
Petite fleur sauvage dans ta robe de pourpre...
Respirer ton parfum m'enivre de bonheur,
Mais loin de toi je souffre...