Ciel et Terre

A Taina, ma petite soeur africaine, avec tout mon amour.

Cycle d'amour né de la mer,
J'ai pris des risques
En descendant...
Mon coeur,
Attiré par ta terre,
S'éclabousse
Sans point de repère -
Je file et fonds
Au gré du
Vent.
De l'eau des larmes,
Face à la force des courants,
Je m'évanouis dans
L'océan.
J'implore le ciel, son Tout-Puissant -
Ondes de chaleur dans l'atmosphère
Pour mieux renaître, tel
Un Phoénix libre
Dans l'air.
Enfant-vapeur,
Je m'agrandis pour
M'évader à l'infini.
Loin de tes yeux,
Cette autoroute de ton âme,
Je te retrouve dans
Mes rêves -
Je me reflète
Dans les
Lames.

Ce cumulus, c'est toute ma vie.

Sandwick, 29 octobre 2005