Entre le temps et l'espace

Entre le temps et l'espace
Ye ayna ya ho wakati ne mahala *
Au silence des Méduses !
Entre le temps et l’espace,
Se sont allé les jours.
Et j’ai vu passer tant d’espèces,
Perdus dans les méandres du séjour.

Comme dans une histoire ancienne,
L'espace nous a si bien raconté,
Sans aucun semblant d'antienne,
Le pourquoi du temps décompté.

Est-ce le temps qui nous manque ?
Pour comprendre le sens des choses ;
Ou l’espace figé qui nous marque,
Et offre à chacun sa part de prose.

Entre l’espace et le temps,
L’instant se faufile tranquille,
Qui de nous deux prétend ;
Connaître l’heure de la quille !

Pendant que le temps tardigrade,
Le souvenir taraude la mémoire,
Et l’espace surprise se dégrade,
Interroge l’avenir sur le manoir.

Entre le temps et l'espace
Rien n'est dit de face à face,
Tout se fait à cache - cache,
Le temps glisse sous la manche !

Entre l'espace et le temps
Rien n'est dit et tout se passe,
Comme avec une clef de classe,
Mais rien ne dure si longtemps!

Ainsi va la vie de l’homme,
L’heure passe mais reste les traces ;
L’histoire retiendra en somme,
Les restes du temps et de l’espace.

* Entre le temps et l’espace (en langue comorien)