Torture

Les jours où je ressens du chagrin,
Je ferme les yeux et je me rappel de ces instants,
Où nous n'étions que des chérubins,
Qui se prenait pour des titans.

Je me rappel, nous passions notre temps à nous amuser,
Il n'y avait plus aucun bruit hormis le son de nos rire,
On se foutait de tout y compris la vériter,
Si seulement je pouvais vivre dans mes souvenirs.

J'aimerai tellement revenir en arrière,
Pour pouvoir profiter de ces moments,
Remonter le temps avant que tout cela ne dégénère,
J'aurai tellement voulu que tu reste cet enfant.

Mais la chose qui me fait le plus mal,
C'est de savoir que pour toi je suis inutile,
Car je ne suis qu'un être banal,
Et malheureusement chaque jour je te vois de plus en plus f