Regret

Il était là, à côté de sont corps allonger,
Il la regarde et il s’entit les larmes montée,
Elle est là,allongé sur sont lit,
Elle ressemble à un ange endormie.

Et il pense au jour précédent,
A côté d’elle il s’est toujours sentit vivant,
Elle à toujours été là pour lui,
Depuis le premier jour il à été séduit.

Il se demande :”comment cela se fait-il ?
Comment ai-je pu être aussi débile ?
Comment ai-je pu trahir sa confiance ?
Comment ai-je pu avoir envers elle une telle insolence ?”

Aujourd’hui il se trouve dans cette salle,
Au fond se trouve une croix rempli de détails,
Un jésus qui se moque de sont malheurs,
Un corps par sa faute sans chaleur.

Et là il regarde une derniére fois sont corps,
Et il lui dit :”Tu n’aurai jamais du te donner la mort.”