Saurai-je imiter

Saurai-je imiter
Les notes dénudées
Sur les cordes de ta cithare
Pour réveiller tes mains prestes
Sans forcer la cadence
De l'invite ?
Dois-je caresser ton front
De ma lèvre qui tremble
Sans que ta chaleur
N'enflamme tout mon sang ?
De quel mythe rejaillis-tu ?
De quel serment d'amour ?
Viendra une femme
Après moi
Qui fera de mes vers
Un seul parfum :
Celui de ton alcôve
Je ne sais qui de nous
Tisse le baldaquin à l'autre !
Mes paroles semées autrefois
Au gré du vent
Se nouent çà et là
Au secret d'une étreinte
Dans mon sang fleurissant
De mot en mot
Je te cherche
A chaque battement de cœur
Et quand je te découvre
Es-tu là, es-tu ailleurs ?