Que celui qui connaît

Que celui qui connaît
Les jeux du bonheur
Ne me pousse pas en avant
Si je me risque sur cette voie
J’aimerais être traitée en novice
Le premier pas n’en vaut-il pas
Mille ?
L’âge m’incite à jouer vite
Mais je me mets en retard
En scrutant mon échiquier
Et quand le jeu s’avère illusoire
Je reste fidèle à ma case
Celle du fou ou peut-être
Celle du sage !