Dans le velours de la nuit

Si vous croisez
Dans le velours de la nuit
Les heures
Fidèles à l’amour
Pas un bruit !

Elles reconnaîtront
Vos pas
Vos traces
Vos gestes
Et vos traits

Attendez qu’elles
Vous aient adoptés
Puis glissez vos désirs
Entre leurs plis

Guettez en silence
Le goût des anges
Qui assagit les âmes
Sans séparer les corps

Et rendez
Un hommage nocturne
Au fleuve de la vie
Sans éclat
Ni désordre !