Désir. ( suite )


Je t’aime ; je t’espère ; je te veux et je te désire.
S’il te plait, cesse de me punir ;
Il te suffit d’un mot pour me réjouir.
Mon vœu le plus cher serait de te séduire.
Je me vois souvent te recueillir
Pour être ensemble sur le même navire . . .
Combien de fois je me suis vu te dévêtir
Pour oser enfin me blottir,
Me réfugier et m’endormir
Contre ta poitrine au parfum de myrrhe,
Pour jouir de sa douce chaleur, avant de périr.