Approche et écoute bien.


Viens . . . Viens plus près . . .
Je vais te raconter un secret . . .
J’ai toujours été discret,
Mais ce n’était pas un fait exprès.
Voilà . . . Depuis quelque temps
Et à mon corps défendant,
Je me conduis en perdant
Parce que je me crois incompétent.
Tu es si jeune si fraîche et si belle
Que j’ose à peine te regarder
Lorsque je t’aperçois sous ton ombrelle.
Je voulais t’apprivoiser pour te garder,
Mais je n’en n’ai jamais trouvé le courage.
J’aurais voulu te déclarer enfin mes sentiments,
Mais, parce que nous n’avons pas le même âge,
Je ne pouvais présumer de ton assentiment.
Et même en ce moment précis où j’avoue,
Je tremble comme un pauvre débutant
Avant de parler de l’amour que je te dévoue.
Tu es pour moi, l’être le plus important ;
Mon cœur et mes pensées sont emplis de toi.
Ah ! Si nous partagions le même toit . . .
Je serais comblé par ta présence.
Tu me ferais cadeau de ton adolescence.
Moi, je ne serais coupable d’aucune maladresse.
Toi, tu serais mon idole et a ma princesse.