Souvenirs

Dans les profondeurs de la vieillesse
La voix d'un souvenir revient

Je voulais tellement t'embrasser
Et près de toi m'enterrer

Je voulais tellement rire
Et voir à jamais ton sourire

Je voulais tellement parcourir ce chemin
Et toucher tes mains

Je voulais tellement te toucher
Quand la tristesse me parlait

Je voulais tellement détruire la frontière
Qu'on nous a imposé

Je voulais tellement vivre les moments
Qu'on nous a effacés

J'en ai imaginé plusieurs
Et j'ai immortlisé toutes les couleurs

Ces moments immortalisés
Ont toujours vecu avec moi quand je ne te voyais pas
Et ils ont toujours parlé de toi