Déjà

Tu cherches
Mais tes mains
Inertes sur le drap
Ne savent plus toucher

Tu cherches
Mais un sommeil profond
Cloisonne ton regard

Tu cherches
Mais ta nuit est cernée
Par un silence obtus

Tu cherches
Mais ton âme étonnée
Déjà
Est unanime
Avec l'éternité