Calepin.

Et si j'avais la chance
D'être dans la lumière
D'avoir la reconnaissance
Adulé, affiché en poster.
Que de doux intellos
Décortiquent mes mots,
Et qu'au long de mes phrases
Les fans soient en extase.
Serai-je plus heureux
Que dans mon anonymat?
Je n'écris pas pour eux
Je n'écris que pour toi.
Car moi je ne suis rien
Juste quelqu'un qui t'aime,
Et mes mots n'iront pas plus loin
Que là ou tu les emmènes.
Et c'est bien,
Qu'avec toi ils promènent
Loin, loin de ce calepin.

Il y a quand on n'y pense
Des tas de gens sur terre
Qui rèvent de l'existence
D'adulés, affichés en poster.
Que ces doux mégalots
Laissent aller leurs mots
Qu'ils irradient leurs phrases
Qu'ils en goutent l'extase !
Seraient-ils plus heureux
Que dans cet anonymat ?
Il suffit qu'auprés d'eux
Il y ait un coeur qui bat.

Comme moi ils ne sont rien
Juste des gens qui s'aiment
Et leurs mots n'iront pas plus loin
Que là ou elles les emmènent.
Et c'est bien
Qu'avec elles, ils promènent
Loin, loin de leur calepin.