Les pas du coeur

Les pas du cœur et du désir hésitent parfois,
A aller vite, á s'arrêter, á s'en aller,
Ils s'égarent et puis comprennent que c'est de soi,
Que part le chemin sur qui nous permet d'arriver.

Ainsi on voit, des amoureux trop passionnés,
Courir si vite qu'ils en oublient dans leur élan,
Que ce qu'ils cherchent se trouve en eux, trop bien caché,
L'enfant secret l'a bien enfoui, sauvé du temps.

Mais si au hasard d'un détour le cœur s'éveille,
Et qu'il comprend le mal aimé au fond de soi,
L'esprit radieux frémit éclairé de soleil,
L'homme, la femme enfin debout sait dire "je t'aime".