Gratitude d'être devenu homme

Il est pour vous, Madame, ce poème d’aujourd’hui,
C’est bientôt l’au revoir, je vais vous remercier,
D’avoir vu les démons qui m’effrayaient la nuit,
Et d’en n’avoir plus peur, je me suis retrouvé.
J’ai vu que le méchant, est un terrorisé,
Par sa faiblesse entière, son insécurité,
Il préfère se croire Dieu, mais il ne l’est jamais,
Et c’est pour ça qu’il meurt, sans connaitre la paix.

Vous n’êtes pas Dieu non plus, et vous le saviez bien,
Que seule votre rigueur, me ferait découvrir,
Si je voulais aussi suivre ce même chemin,
Ma belle dignité d’homme, je vous en remercie.