Comme tu es belle!

Lorsque tu t'endors
Que tes longs cheveux d'or
Recouvrent tes épaules
Et tes mains qui me frôlent

Lorsque tu te réveilles
Que tes yeux s'illuminent
Que tu te fais câline
Et tes sens en éveil

Lorsque ton sourire
Vient se faire enjôleur
Pour mieux me séduire
Et tes beaux yeux rieurs

Lorsque tu te déhanches
Comme une bête féline
Ta voix chaude et divine
Et ton coeur qui s'épanche

Lorsque tu te donnes
Sans aucune retenue
Avec tes airs d'ingénue
Et ton corps qui s'abandonne