Adieu

Adieu sentiers sinistres et tortueux
Adieu pentes savonneuses
Et chemin si creux
Qu'ils vous servent de tombes

Adieu ronces
Buissons épineux
Racines qui surplombent
Les herbes mortes depuis longtemps
De chagrin
Ou bien d'étouffement

Je tente ainsi
Souvent en vain
D'effacer mes noirceurs maladives
De chanter en fausset
Des heures claires
Et heureuses
De sortir de mon ravin
De marcher enfin sur
Des pistes lumineuses