~Slip bien aéré de ce virtuel amant~

D’avoir tricoté le slip bien aéré
De ce virtuel amant
Beau de derrière comme de devant
Je te remercie charmante maman
D’avoir crée par une nuit folle d’été
Ce gentil garnement
Qui fignole la poésie d’éros bien hardiment
Je te remercie encore plus maman.
Je peux te confier avoir lu de très bon gré,
M’arrêtant constamment en lisant,
Riant à chaque mot,
Les épaules me sautant tant
En me disant malgré tout que moi
Les devants et les derrières des amants
Je les préfère sincèrement sans voile, maman.