~Il n'est pas nécessaire que le corps suive l'âme~

Poème pour la perte d'un être cher

Il n'est pas nécessaire que le corps
Suive l'âme, suive l'âme
Dans tous ses voyages

Il n'y a pas de sentier
Pourtant j'avance allègrement
Vers la lumière,
Vers mes parents, mes amis
Guidé par ces anges que je connais bien
Je laisse derrière moi ce corps fatigué
Mais mon âme est heureuse
De retrouver cette demeure
Qu'elle connaît si bien.

Il n'est pas nécessaire que le corps
Suive l'âme, suive l'âme
Dans tous ses voyages

Il n'y a pas de nouveauté
Juste cette continuité
J'étais ici pour apprendre
J'ai réussi à me connaître
Et à connaître mieux la vie.
Pour vous mes proches
Si je vous manque
Fermez les yeux
Regardez à l'intérieur de vous
Et soyez certains
Que je suis toujours là.

Texte composé pour la mort de mon père.
Je l'ai lu en disant avant :
"Imaginez que c'est papa qui parle"