Les fils de Lénine (holorimes)

Ironie du sort, des fils de Lénine,
Promis jadis à voir : c'est la lutte finale,
Communistes, en boules byzantines,
Seront à l'avenir décrits "stals".

Le héros russe en guerrier samouraï,
Oublié des ouvriers leurs enfants déjà,
Le révolu si on erre sans bataille,
Même s'il reste que les torts tuent ninjas.

La mine est un endroit dangereux,
Car trop de ce qui restait à piocher
Rendait jaloux de goulags le cocher,
Où se perdaient peuples d'anges heureux.

Ironie du sort des fils de Lénine,
Promis jadis à voir cela, lutte finale,
Comme une Istambul byzantine,
Ce rond à l'avenir, de cristal.

Le héros russe en guerrier samouraï,
Oublié des ouvriers leurs enfants déjà,
Le révolutionnaire sens bataille,
Même s'il reste que les tortues ninjas.

La mine est un endroit dangereux,
Car Trotsky reste, est à piocher,
Rendait jaloux de goulags le cocher,
Ou ce Père des Peuples dangereux.