Escrime passionel

La belle saisit sa plume contre la Bête,
Grande, Capitale, maîtres d'âmes en tête,
Et si rebelles ont commis acte révolutionnaire,
Elle prouvera d'une touche que l'art est actionnaire.

Peintre en escrime, attaque riposte ayant,
Elle martelle son point de vue d'acier brillant,
Transforme le duel en sèche-lames, sans rechute,
Car en artiste elle voit le Beau et l'exécute.

Ce qui était combat contre forces maléfiques
Tourne parfois en rencontre hypothétique,
Vous férue de vos seuls fleurets effilés,
Moi en mal de celle dont j'étais exilé.


EPILOGUE

De la suite tous deux nous ne savons rien,
Si ce n'est qu'à ce jeu vous me valez bien,
Et qu'écrire est plaisir d'aurore boréale,
Rare, nordique et parfois abyssal.

La plume vous va en tout si bien,
Que si de me voir il ne vous dit rien,
Je ne serai pas étonné, presque fier,
Que vos pas feutrés soient révolus si on erre.